Poésie

infinitésimal

EXTRAITS

Un torrent gronde dans la Grotte de la Calaminthe.

La calamine contraste avec des feuilles vertes,

La chaux vive formant des stalactites.

Une mine pour l’esprit,

Un minerai pour chaque heure.

Un parloir pour une concrétion silencieuse.

C’est le flirt infinitésimal de la Nature avec la formation de la Terre.

...

La Terre part et ne prévient pas.

Elle disparaît sur son cheval

Qui court la crinière au vent

Et les sabots dans l’eau.

...

Les plantes sont étiolées par le soleil.

C’est une interruption du temps.

L’effet des marais salants.

...

Il était une fois, on tirait les cheveux, on touchait les peaux.

Les étoffes enveloppaient nos corps et étaient nos seules rides.

Elles avaient les couleurs de nos enjambées.

EIles mentaient quand nous mentions et étaient debout quand nous l’étions.

...

La Nature est une plaine étendue,

À l’intention d’autre chose que des empreintes.

Elle est un ensemble de points choisis à la main

Et tapotés par des doigts agissant sur la pointe des pieds.

...